Théâtre Roublot
Le Pilier des Anges

Votre annonce ici


il y a 3288 spectacles
dans la base de données
> accueil > agenda > fiche spectacle
Accès affiliés >


© © Céline Canaparo


A partir de: Tout public
 

En haut tout en haut de la montagne vit Agakura la sorcière, elle est sans âge, elle est sans visage, la méchanceté l’a si bien usée qu’à travers elle, on peut voir passer le temps.
En haut, tout en haut de la montagne vit Agakura la sorcière.

Ainsi commence notre spectacle composé de 3 contes. Dans le premier Agakura la sorcière déchaîne, par pure méchanceté, la foudre et le vent sur le village en bas de la montagne qu'elle hante . Dans le second : « La paysanne et la sorcière » , une sorcière profite de l'absence d'une paysanne pour prendre sa place au sein de son foyer ( mais l'amour maternel triomphe à la fin) . Dans le dernier « Ivachko et la sorcière » , un conte russe, Ivachko par sa ruse et sa débrouillardise échappe aux dents de fer de la sorcière qui veut le croquer. Le spectacle se termine sur une comptine que les enfants reprennent avec nous.
Pour ce spectacle destiné à des enfants plus jeunes que pour mes spectacles précédents, j'ai privilégié des histoires à l'intrigue simple où les enfants peuvent anticiper certaines phrases, reprendre des mots avec moi.
Elisabeth ( la violoncelliste) et moi chantons à deux voix des berceuses, des incantations magiques, le violoncelle est tour à tour orage, vol d'oies sauvages, ritournelle apaisante. La sorcière Agakura symbolise la violence des éléments, l'orage, le vent, la pluie. La sorcière de "la paysanne et la sorcière" symbolise la dureté, l'injustice, l'absence d'amour, c'est un conte de l'intime qui parle beaucoup aux plus jeunes. Dans le conte russe « Ivachko", la sorcière est une sorcière plus classique, sorte de croquemitaine à la fois vorace, puissante et moins maligne que le jeune héros.


 
< Revenir à la liste