Contact : Valentina Arce
Théâtre du Shabano 125, avenue Foch
94120 Fontenay Sous Bois France
Tel : 0607162781
Email : theatre.shabano@orange.fr >

Le site officiel : Cliquez ici >
Chargé/e de diffusion : Nathalie Sainseaux - Rémora Prod
tel :01 42 64 33 89
Email : info@remoraprod.fr

Un voyage intérieur et poétique qui commence à l’endroit où débutent nos rêves.

La jeune princesse à soif de tout. Elle étouffe dans son palais-prison avec son si grand appétit de vivre ! Alors place à l’irrévérence et tant pis pour les conventions !

La voilà dans l’étable des cochons ! Le jeune porcher a créé une marmite « musicale » dont la mélodie lui fait découvrir un monde fascinant. Et que vient lui murmurer à l’oreille le rossignol ? Le secret d’un envol interdit ?

Mêlant théâtre, musique, danse et images animés le Théâtre du Shabano revisite Andersen. Ce conte se déploie devant un immense écran en soie, créant un monde entre rêve et réalité où tout concours à nous faire sentir ce mouvement subtil, pétillant, explosif qui s’appelle, “grandir”.

 

Le caprice : vérité ou extravagance ?


Capricieuse, la jeune princesse s’ennuie dans son château naphtaline.
Capricieuse, elle refuse les cadeaux des prétendants.
Capricieuse, elle déteste les oiseaux en cage.


Le tout petit prince d’à côté est éconduit mais coriace,
Le tout petit prince d’à côté va se faire employer comme « porcher du château ».
Le tout petit prince d’à côté, seul parmi les porcs, va créer une marmite,
La marmite va produire une musique délicieuse et envoûtante.


La musique va réveiller un beau matin la princesse,
La musique va faire exploser son appétit de …vivre!
La princesse ne sera plus la même maintenant qu’elle sait que cette musique…. existe.


Quel est ce mystère qui nous révèle chacun à nous-même ?

 

Dossier pédagogique à télécharger ici : https://app.box.com/s/mqkadl9fuk87db7jv29o09d2ofs938qj


« Il me trouve méchante
Capricieuse, arrogante
Tout ça parce que je n’aime
Ni les fleurs ni la soie
Ni les oiseaux cloués
Aux barreaux de la cage !
Ni les révérences
Ni les pas de danse ! … »


Une princesse capricieuse. Rien de plus antipathique que cette héroïne d’Andersen ! Et pourtant, dès notre première rencontre, j’ai senti qu’il y avait quelque chose derrière cette apparence « d’enfant gâté ». Une aventurière de l’âme, une voyageuse de l’esprit attirée par ce qui est loin de son monde, « au-delà des murs » dira-t-elle. J’ai vu dans les murs de ce palais impérial, les murs que construisent quelquefois les adultes autour des enfants. Enfants déjà, tout petits quelquefois, nous savons qu’il y a une étincelle qui fait vibrer notre être, loin, très loin
peut être du monde qui nous entoure. La vie, la vraie vie est là.

Des rêves plein la tête
J’ai écrit ce spectacle en pensant aux rêves d’enfants qui font rire les grands, aux rêves tout court, que nous pouvons passer une vie à cacher mais qui enferment notre vérité profonde. Notre jeune héroïne aura le cran de dire qu’elle en a des rêves, « elle ». Mais ils ne correspondent pas du tout au monde auquel la destine son père, fade, pesant, peuplé de morts. Elle ira jusqu’à la porcherie, attirée
par la musique envoûtante et magique qui se joue là-bas. Révélatrice du talent du jeune prince devenu porcher, l’audace de la princesse vient bouleverser des mondes : celui du père, celui du royaume qui ne sera plus le même après son éclosion.

Les enfants d'abord
Dans « La princesse, le porcher et le rossignol » c’est de désir qu’il s’agit, de vibration, de rage, de cette capacité des enfants qui consiste à ne pas tricher avec leurs rêves. Le texte de Sylvie Fournout nous chuchote impérieusement à l’oreille, comme une chanson d’enfance, de suivre le fil invisible qui nous relie à nos désirs et de les emporter vers notre vie, notre vraie vie.
Alors des images poétiques s’emparent du plateau : les cages, les roses et les marmites s’animent. Le texte devient métaphore, c’est une affaire d’enfance, car c’est aux enfants que nous souhaitons nous adresser en premier lieu. Le désir de ce personnage, son envie
de le vivre, de l’exprimer m’a donné une folle envie de la voir sur scène. Ce conte m’a fait revenir en arrière, à l’enfant maladivement timide que j’ai été cachant ses rêves et ses envies et croyant ainsi plaire aux adultes.
C’est une dimension fantastique du réel, une traversée entre cauchemar et rêve lumineux, dans laquelle nous souhaitons emporter enfants et adultes, partir de l’ombre pour aller vers une sensation de jubilation intérieure. Et si nos caprices étaient, justement, l’expression de nos désirs les plus profonds, les plus enfouis, les plus secrets?

Avec Sarah Helly, Vincent Marguet et Karen Ramage
Mise en Scène : Valentina Arce
Assistante à la mise en scène : Edwige Latrille
Images animés : Sacha Poliakova
Scénographie : Eric Nussbicker et Virginie Destiné
Création lumières : Michael Bugdahn
Création sonore : Cyrille Louge
Costumes : Edwige Latrille, Arianne Bourgeois, Michiru Fujii
Travail gestuel : Denise Namura et Michel Bugdahn


 

  • Toutelaculture.com / Spectacles / Jeune Public / « La princesse et le garçon porcher », un spectacle enchanteur à partir de 5 ans

« La princesse et le garçon porcher », un spectacle enchanteur à partir de 5 ans

26 novembre 2015 Par Clémence Charrier
 

C’est un conte d’Andersen méconnu, La princesse et le garçon porcher, que Valentina Arce avait souhaité mettre en scène pour les enfants. Présentée jusqu’à dimanche au Théâtre Espace Paris Plaine, la pièce menée par trois acteurs en grande forme enchante par son humour, sa justesse et sa dimension onirique.

Note de la rédaction :

C’est l’histoire d’une princesse, future impératrice, qui s’ennuie beaucoup trop dans son palais. Son père, l’empereur, ne la laisse pas sortir, et fait tout pour que sa fille soit un modèle de bienséance. Seulement, la princesse ne l’entend pas de cette oreille, et refuse de faire tout ce qu’on lui demande. C’est alors qu’elle rencontre le prince du « tout tout petit royaume d’à côté », qui, en se grimant en porcher, va lui donner un nouvel aperçu de la vie.

Toute la pièce est construite autour de la diversité des moyens d’expression : le texte, bien sûr, mais aussi les gestes, les costumes, et les décors animés par de très belles projections, qui en font une oeuvre extrêmement complète, et surtout, tout à fait adaptée aux enfants, même aux plus petits. Les acteurs très impliqués, captivent les enfants, et les rires fusent dans la salle en permanence. De quoi instaurer une atmosphère très chaleureuse. Mais si les attitudes des personnages sont très exagérées, elles n’en deviennent pas pour autant lourdes pour le public accompagnant, qui sourit même très franchement devant les péripéties. Valentina Arce explique également qu’elle s’est beaucoup appuyée sur la musique pour construire sa pièce. Ainsi le son ne constitue pas uniquement un intermède entre deux scènes, il accompagne véritablement l’intrigue, et la rend encore plus vivante et attrayante. Cette multiplicité des moyens mis en place nous fait ouvrir grand les yeux et le oreilles, pour le plus grand plaisir de tout le monde.

Toute cette mise en scène très ludique, presque interactive, introduit le message intelligent de la pièce, et le rend compréhensible pour les enfants. Basée sur le besoin de liberté d’une jeune princesse, la pièce se déroule de façon simple mais pas simpliste. Grâce à des jeux d’ombre et de lumière, à des acteurs très expressifs, à un humour permanent et  à un visuel très soigné, le contenu est tout à fait accessible, mais n’est pas minimisé pour autant. Il semble que Valentina Arce ait préféré garder la philosophie première d’Andersen, et par toute la mise en scène, la diriger à destination d’un très jeune public, sans la dénaturer le moins du monde. L’histoire ne perd alors rien de sa beauté, de son intelligence et de sa malice, et sa mise en scène aussi pétillante qu’esthétique la rend très vivante.

Un spectacle à voir pour ce qu’il ravira les enfants et permettra aux grands de se replonger dans un très joli conte ! Et si vous n’êtes pas disponible ce week end, ne vous inquiétez pas, la petite troupe a pour projet de continuer ses représentations. A surveiller…

http://toutelaculture.com/spectacles/jeune-public/la-princesse-et-le-garcon-porcher-un-spectacle-enchanteur-a-partir-de-5-ans/


La Princesse et le Garçon Porcher à l'Espace Paris Plaine

Publié le 10 avril 2015 Par Maïlys C.

La Princesse et le Garçon Porcher, joué à l'Espace Paris Plaine, est une adaptation du conte éponyme Hans Christian Andersen par la compagnie de Valentina Arce. Du 4 au 29 novembre 2015.

La Princesse et le Garçon Porcher est un spectacle de théâtre contemporain pour enfants. L'autrice Sylvie Fournout a adapté le conte d'Andersen en un texte clair et actuel :

"C’est l’histoire d’une princesse qui s’ennuie dans son château. Rien ne semble lui convenir. Cependant, le petit prince du royaume d’à côté voudrait l’épouser. Il est éconduit mais il est coriace. Il va se déguiser en "Porcher impérial", pour la séduire ou pour lui donner une leçon ?"

Découvrez un aperçu vidéo sur spectacle en ligne.

La metteuse en scène Valentina Arce a créé un spectacle multiple mêlant musique, théâtre et images animées : chaque scène est un tableau charmant et coloré qui sollicite tous les sens du jeune public. Valentina Arce a voulu revenir à l'essence même du conte qui, au-delà du divertissement, est un apprentissage de la vie.

Un très joli spectacle ! 

http://www.sortiraparis.com/enfant-famille/articles/82746-la-princesse-et-le-garcon-porcher-a-l-espace-paris-plaine

Du 18 au 21 février 2014
Théâtre De La Jonquièr
Paris 17° (75)
(14h30)

Du 24 au 28 février 2014
Théâtre De La Jonquière
Paris 17° (75)
(10h30)

9 avril 2014
Théâtre De L'Abbaye
St Maur (94)
(15h)

10 avril 2014
Théâtre De L'Abbaye
St Maur (94)
(10h et 15h)

Du 19 au 30 avril 2015
Théâtre Floral
Paris (75)
(Représentation tous les jours à 15h sauf le samedi)

Du 4 au 29 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)
(Les mercredi, samedi et dimanche à 15h)

Les 07 et 08 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Le mercredi 11 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Les 14 et 15 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Le mercredi 18 novembre 2015
Espace Gérard Philipe
Paris (75)

Le jeudi 19 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)
(Séance scolaire)

Les 21 et 22 novembre 015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Le lundi 23 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)
(Séance scolaire)

Le mardi 24 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)
(séance scolaire)

Le mercredi 25 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Les 28 et 29 novembre 2015
Espace Paris-Plaine
Paris (75)

Le lundi 15 février 2016
Théâtre De Saint Maur
Saint-Maur (94)
(Séance scolaire)